anterior    aleatorio / random   autor / author   inicio / home   siguiente / next

      CHANSON DE MÉLUSINE

Voilà! Voilà! Mélusine,
Voilà! Mélusine d’or
—dans tes cheveux et le duvet léger
qui t’ombre la lèvre et les joues—.
Voilà! Mélusine de bleuet
—yeux d’azur, humides et palpitans—.

Voilá! Mélusine la blonde
—tes lévres roses, ton cou rose,
et roses tes trésors cachés...

Voilà! Voilà! Mélusine
Voilà! Mélusine d’or:
quand écloront les fleurs d’oranger?
Quand goûtera ma bouche gloutonne
la chaude saveur de tes lèvres gourmandes?
Quand donc ces trésors cachés
qu’á peine entrevit mon oeil affamé
(bastion aux deux coupoles petites
coupoles provocantes, décorées
d’une paire de fraisettes rouges;
broussailleuses cachettes sous tes bras frais;
broussailleuses cachettes...?

Quand donc ces trésors secrets
goútera gloutonnement ma gourmandise?
Quand écloront les fleurs d’oranger?

Voilà! Voilà! Mélusine
Voilà! Mélusine d’or
—dans tes cheveux et le duvet léger...—

Voilà! Mélusine de bleuet,
Voilà! Mélusine la blonde,
Voilà! Voilà! Mélusine...

Río Cauca, enero 1927 Rev.1930



León de Greiff
Traduit par André van Wassenhove


subir   poema aleatorio   Variaciones alrededor de nada (1936)   siguiente / next   anterior / previous
Musurgia
español Version originale


Biblioteca Virtual Luis Ángel Arango: http://www.lablaa.org/blaavirtual/literatura/antolo/antol38.htm